Relever les défis du multicloud

10


10

Le Cloud offre d’importants avantages aux organisations de toutes tailles. Cependant, alors que les déploiements Cloud se multiplient, les entreprises constatent qu’une approche « un Cloud pour tous » ne répond pas à leurs besoins.

La plupart d’entre elles exécutent plusieurs Clouds ou l’envisagent dans un avenir proche, car le multicloud répond à leurs besoins actuels et pose les bases de leur développement futur.

Cesont les résultats d’une étude majeure, réalisée par IDG à la demande de Dell Technologies et VMware au Royaume-Uni, en France et en Allemagne.

Toutefois, cette enquête met aussi en lumière un grand nombre de défis que les DSI, les responsables technologiques, et plus globalement les dirigeants doivent relever pour profiter des avantages du Cloud dans l’immédiat et à l’avenir.

Investir en faveur du changement

Les entreprises interrogées par IDG avaient clairement défini leurs exigences en matière d’investissement Cloud. Les principaux facteurs qui les poussent à investir sont la nécessité de bénéficier « d’avantages comparatifs » et de mettre en place une « transformation des applications » – en définitive, de poser les bases de bénéfices à plus long terme.

Viennent ensuite « la modernisation des données et la business intelligence », ainsi que « la création d’une infrastructure numérique et d’un modèle d’exploitation résilients ». Enfin, « l’amélioration de la conformité » arrive en cinquième position des priorités les plus importantes en matière d’investissement Cloud.

Ces exigences reflètent celles propres à tout investissement IT, à savoir un retour sur investissement concret, une amélioration des performances, et une plate-forme adaptée aux innovations futures. L’investissement dans le domaine du Cloud apparaît comme étant plus rentable que les investissements IT passés, qu’il s’agisse des systèmes monolithiques ERP, CRM ou similaires. 92 % des entreprises de la zone EMEA ont déclaré des retours sur investissements Cloud. Les personnes interrogées ont estimé que, en moyenne, 39 % de la hausse de leur chiffre d’affaires peut être attribuée au Cloud, et il ne s’agit-là que d’un des avantages découlant des investissements Cloud.

Les participants à l’enquête ont cité les bénéfices suivants :

  • Amélioration de l’expérience client (74 %)
  • Contrôle du TCO (74 %)
  • Génération d’opportunités d’affaires grâce aux données d’entreprise (66 %)
  • Accélération de la croissance (65 %)
  • Réduction du gaspillage des ressources (63 %)

L’enquête révèle qu’en moyenne, les entreprises de la zone EMEA déploient plus de cinq environnements Cloud différents. Les petites entreprises (moins de 5 000 collaborateurs) possèdent 3,2 environnements Cloud, les moyennes entreprises (jusqu’à 10 000 collaborateurs) en possèdent cinq, tandis que les grandes entreprises (plus de 10 000 collaborateurs) en possèdent 5,6. Néanmoins, 9 % des personnes interrogées ont déployé plus de 10 Clouds distincts.

Un thème revient régulièrement dans l’enquête : plus une organisation implémente des Clouds distincts, plus les avantages se multiplient. Cela peut paraître étonnant, car, pour réussir dans le domaine du Cloud, il convient de standardiser et d’optimiser les systèmes, les données et les processus. Le déploiement de plusieurs Clouds s’accompagne aussi de problématiques importantes en matière de gestion et d’interopérabilité.

Cependant, l’enquête présente les nombreux avantages liés au déploiement de plusieurs Clouds, qu’il s’agisse d’utiliser simplement le Cloud le plus adapté à ses objectifs ou d’augmenter son efficacité en optimisant les processus métiers, en améliorant la qualité des données ou d’autres conditions préalables concernant une implémentation fructueuse du Cloud.

L’utilisation du Cloud le plus adapté à vos besoins métiers explique les gains initiaux de productivité initiale et de chiffre d’affaires qui accompagnent cette technologie « as a service ». Elle explique aussi pourquoi les grandes entreprises ont tendance à déployer plus de solutions Cloud et à en retirer des bénéfices plus importants que leurs homologues de plus petite taille. Les grandes organisations ont généralement plus de ressources techniques et financières, ainsi qu’une expertise plus poussée de la gestion des fournisseurs que les PME.

Toutefois, les DSI des grandes entreprises sont aussi plus enclins à investir dans la création de structures globales pour le déploiement de plusieurs Clouds qui engendrent des résultats positifs chaque année.

C’est la raison pour laquelle les résultats de notre enquête concernant la gouvernance et la conformité, par exemple, suggèrent que les défis liés au déploiement d’un ou deux Clouds sont plus importants que ceux des Clouds suivants, et que ces déploiements ultérieurs ne semblent pas gonfler la charge applicative de manière significative.

Faire face aux défis du multicloud

Les DSI et les responsables technologiques doivent surmonter des obstacles majeurs pour récolter les fruits des déploiements Cloud.

Interrogés sur les trois principaux défis à relever lors de l’adoption de services Cloud au sein de leur organisation, les personnes interrogées ont donné les réponses suivantes:

  • Intégration
  • du Cloud avec les systèmes existants (50 %)
  • Problèmes
  • de sécurité (43 %)
  • Migration
  • des charges applicatives (27 %)
  • Performance
  • des applications (24 %)
  • Eparpillement
  • du Cloud (22 %)
  • Réduction des
  • coûts (20 %)
  • Gestion
  • de plusieurs Clouds / Manque de coordination (19 %)
  • Manque
  • de ressources / d’expertise (17 %)
  • Gouvernance
  • / Conformité (16 %)
  • Multiplication
  • de l’informatique fantôme / du Cloud fantôme (16 %)
  • Utilisation
  • et adoption segmentées (silos) (13 %)
  • Mauvaise
  • visibilité (11 %)

Lesrésultats ont mis en évidence des différences notables entre les organisations suivant leur taille. Dans les plus grandes organisations, la gestion des coûts (31 %) et la sécurité (33 %) représentent les plus grands défis à relever lors de l’adoption du Cloud.

La sécurité et la gouvernance ont posé plus de problèmes aux petites organisations (55 %) qu’aux moyennes (42 %) ou aux grandes (33 %).

Cependant, dans toutes les entreprises, le Cloud est considéré comme un moyen d’améliorer la sécurité et la gouvernance. Les personnes interrogées ont affirmé que le plus grand avantage du Cloud en matière de sécurité est la confidentialité, car 82 % d’entre elles ont déclaré qu’il leur a permis d’atteindre plus de la moitié de leurs objectifs jusqu’à présent. De même, les systèmes Cloud (65 %) sont nettement privilégiés face aux solutions sur site (18 %) pour assurer la protection des données, sachant que les grandes entreprises et celles dotées d’environnements Cloud plus sophistiqués ouvrent la voie.

Exploiter les bénéfices

Les organisations adoptent des technologies Cloud essentiellement parce que leur équipe IT n’est pas en mesure d’offrir des solutions innovantes au même rythme que la croissance de l’entreprise. Néanmoins, d’après Mike van Vliet, Consulting Pursuit Lead chez Dell Technologies, « l’entreprise ne recherche pas une solution Cloud proprement dite, il s’agit juste d’un moyen d’arriver à ses fins ».

Toutefois, le DSI se doit de créer une stratégie qui garantit que les déploiements Cloud ne sont pas le miroir d’une infrastructure d’applications déjà fractionnée, en silo et sur site.

Peu d’entreprises disposent des compétences et des ressources financières pour tout faire en interne. Comme par le passé, elles ont besoin de conseillers et de partenaires dans les domaines de la technologie et de l’implémentation.

Au lieu de vendre des systèmes monolithiques fermés, ces partenaires doivent proposer des services d’intégration, d’automatisation et d’orchestration. Pour Mike van Vliet (Dell), les déploiements Cloud doivent respecter un modèle qui assure la standardisation, le libre-service, l’automatisation, l’orchestration et la refacturation.

Il s’agit là des caractéristiques essentielles d’un Cloud public, qui doivent être à la base des déploiements multiclouds dans l’entreprise, déclare Richard Bennett, responsable stratégie et solutions sectorielles EMEA chez VMware.

«Les éditeurs comme VMware et Dell disposent des capacités techniques et d’implémentation requises pour aider les DSI à mettre en œuvre un environnement multicloud qui permet d’innover, aujourd’hui comme demain, et qui réduit lescoûts tout en assurant la sécurité, la conformité et la gestion opérationnelle.»

En savoir plus sur les solutions Dell Technologies et VMware https://www.delltechnologies.com/fr-fr/remote-work/index.htm