Équilibrer harmonie et productivité dans le nouvel espace de travail hybride

8


13

L’espace de travail hybride engendre de nouveaux défis pour les collaborateurs, mais aussi pour les DSI.

Avant le début de la pandémie, les managers s’efforçaient de forger une culture d’équipe avec des collaborateurs présents à temps plein au bureau. La productivité, la collaboration, l’enthousiasme et l’esprit d’équipe étaient ancrés depuis de nombreuses années, chaque nouvelle recrue s’intégrant progressivement dans le schéma mis en place.

Et puis les confinements résultant de la pandémie de Covid-19 ont tout fait basculer. Très vite, les entreprises ont délaissé le traditionnel mode de travail en présentiel, et les managers ont dû rapidement trouver des moyens de maintenir à flot la collaboration, l’engagement, la productivité et la satisfaction des équipes virtuelles. Dans de nombreuses entreprises, il a fallu absorber presque du jour au lendemain plusieurs décennies de changements. Nombre de DSI ont d’ailleurs expliqué devoir mettre en œuvre des projets de transformation numérique de plusieurs années en quelques mois à peine.

Aujourd’hui, le télétravail s’est généralisé dans la plupart des sociétés. Les collaborateurs, qui travaillent généralement depuis leur domicile, utilisent des applications de Cloud Computing et des postes de travail virtualisés, et enchaînent les appels Zoom, non sans garder un œil sur les devoirs de leurs enfants. Certains collaborateurs doivent toutefois continuer à se rendre au bureau, et ils seront probablement de plus en plus nombreux à le faire à mesure que les règles de confinement s’assouplissent et que les organisations adoptent de nouvelles politiques de retour au travail.

Se dessine alors un espace de travail de plus en plus hybride qui met les managers au défi de garder leur équipe motivée, concentrée et enthousiaste, tout en identifiant les besoins de chacun afin d’y répondre au mieux.

Avec l’omniprésence de la technologie et l’essor de nouveaux modes de travail, les DSI jouent un rôle essentiel dans l’établissement d’une culture de travail hybride positive. Déjà avant la pandémie de Covid-19, les experts prédisaient que les DSI auraient autant d’impact dans le changement de culture que les DRH. Maintenant que ces prédictions se réalisent, les DSI doivent se montrer à la hauteur, et vite.

Comprendre les nouveaux défis

Pour réussir dans ce contexte de crise sanitaire, les DSI, les directeurs IT et autres responsables opérationnels doivent travailler en étroite collaboration avec les responsables RH et les directeurs généraux. Ils doivent évaluer, ensemble, les besoins des collaborateurs afin de créer un environnement de travail flexible où ces derniers se sentent écoutés.

La tendance qui s’installe ne disparaîtra pas de sitôt. En effet, si certains collaborateurs retournent aujourd’hui sur leur lieu de travail, le travail flexible est promis à un bel avenir et de nombreux employés voudront limiter leur présence sur site.

Pour instaurer la bonne culture au sein de l’entreprise, il est essentiel de comprendre tous les tenants et aboutissants de l’espace de travail 2.0. Dans une enquête récente menée auprès de 5 700 décideurs à travers le monde, Dell Technologies et VMware ont identifié quelques-uns des principaux obstacles au succès du télétravail. 62 % des décideurs pensent que leurs équipes se sentent plus isolées, et six sur dix se sentent contraints de rester connectés en dehors des heures de travail, en particulier les collaborateurs les plus jeunes. Ces problématiques doivent être résolues. Les managers et leurs équipes doivent être en mesure de communiquer facilement et librement. Le temps gagné par l’absence de trajets est précieux pour les collaborateurs et les responsables ne doivent pas y voir une opportunité de travailler davantage.

Point positif, plus de deux tiers des personnes interrogées lors de l’étude Dell Technologies et VMware assurent que le télétravail a fait baisser le niveau de stress dans leur équipe, en particulier chez ceux qui ont des enfants ou s’occupent de personnes âgées. En outre, l’innovation fuse désormais de toute part, et les trois quarts des décideurs affirment que les équipes régionales sont aujourd’hui plus à même de prendre des décisions. Les entreprises doivent être attentives et réceptives à ces nouvelles sources d’idées créatives.

Donner l’exemple et rester à l’écoute

Une fois les défis et les opportunités identifiés, les DSI peuvent insuffler et soutenir un changement efficace. Toute transformation de l’espace de travail doit être menée en amont. Les leaders technologiques doivent donc faire preuve d’un engagement sans faille et donner l’exemple sur la manière de travailler et d’interagir. Les qualités personnelles comme l’empathie et la compassion seront d’une aide précieuse, tout comme la capacité à comprendre les problématiques rencontrées par les autres membres de l’équipe pour travailler ensemble à leur résolution. En télétravail, les collaborateurs ne doivent pas être vus comme des robots qui attendent leur prochaine mission. Au contraire, une meilleure communication et une plus grande écoute sont indispensables pour contrebalancer le manque d’interactions physiques.

Pour les entraîner dans leur sillage, les DSI devront s’assurer que les collaborateurs se sentent acteurs du changement culturel, étant à la fois les catalyseurs et les sujets de cette transformation. Il est essentiel de comprendre que le processus de changement culturel prend sa source à la fois dans les sphères supérieures et inférieures de l’entreprise. Les DSI doivent encadrer la discussion initiale et la faire avancer en ajustant régulièrement le processus en fonction des commentaires formulés par le personnel.

Dans cette optique, l’utilisation régulière des appels vocaux ou vidéo doit faire partie intégrante de la culture de l’entreprise (en proposant une formation et une assistance technique pour toute personne ne se sentant pas à l’aise avec la technologie). Les e-mails peuvent souvent porter à confusion. Aussi, une conversation audio ou vidéo sera toujours bénéfique pour mieux comprendre les nuances ou aborder des sujets plus sensibles.

À mesure que les attentes évoluent, les collaborateurs ont toute légitimité à être informés des nouvelles priorités. Les managers doivent donc être prêts à mettre en avant ce qui compte le plus, en guidant les employés vers ces objectifs tout en communiquant sur les réussites et les enseignements tirés. Dans un contexte de télétravail, ces discussions sont essentielles pour maintenir le cap. Elles le sont également pour réduire le stress, une démarche qui peut être soutenue via un accès à des plates-formes dédiées à la santé et au bien-être et en proposant des événements virtuels qui visent à maintenir le lien social.

Une technologie au service du changement

La technologie est là pour favoriser le changement, et non pour dicter sa mise en œuvre. Avec des plates-formes de collaboration telles que Microsoft Teams ou Slack, les DSI peuvent optimiser les processus et informer régulièrement les collaborateurs de l’avancée des initiatives sans nuire à leur productivité. Ces plates-formes sont indispensables pour garder le lien avec les collaborateurs qui travaillent à distance, en utilisant notamment les fonctions intégrées d’enquête anonyme pour obtenir des réponses honnêtes.

En faisant confiance aux appareils Dell et à l’écosystème de partenaires Dell, les sociétés bénéficient d’un important gain de productivité. Le logiciel Dell Optimizer est un outil essentiel qui fait appel à l’intelligence artificielle et à l’apprentissage automatique pour optimiser les performances du système de manière dynamique en fonction de l’utilisation. Les appareils premium Dell boostent la productivité et la satisfaction des télétravailleurs. Ces derniers peuvent alors collaborer de manière fiable, efficace et sécurisée, tester de nouvelles idées et développer des concepts de façon itérative, réinventant les règles de l’innovation au sein de l’entreprise.

Dans le climat actuel, bien choisir sa technologie est indispensable pour soutenir l’évolution rapide de la culture du lieu de travail. Les entreprises ont besoin de matériel, de plates-formes et d’applications sous-jacents intelligents afin de garantir la productivité, la sécurité et le bien-être des collaborateurs. Nombre d’entre elles ont choisi de faire confiance à Dell et VMware pour donner vie à cet espace de travail hybride avec des solutions de bout en bout, du provisionnement d’ordinateurs portables intelligents et de la virtualisation à la gestion Cloud et du télétravail. Ainsi, les déploiements sont simplifiés, les connexions sont robustes, et les processus sont exécutés en toute transparence et en toute sécurité, même pour les équipes mondiales les plus distribuées.

Pour en savoir plus sur la façon d’optimiser l’espace de travail hybride, téléchargez le rapport sur la main d’œuvre dispersée.

En savoir plus sur les solutions Dell Technologies et VMware https://www.delltechnologies.com/fr-fr/remote-work/index.htm